Réunion, Maurice

Les films de sécurité renforcent et blindent les vitrages

Sur devis
CATÉGORIE :
Films Sécurité
DESCRIPTION :


Il est de notoriété que le film de sécurité renforce les vitrages. Ils protègent les personnes et vos biens.

Les vitrages de sécurité sont obligatoires dans les espaces accueillant des enfants (crèches, écoles, salle de jeux…) et les espaces recevant du public (commerces, entreprises, restaurants, cinémas, administrations…). En cas de choc violent, le verre se transforme en éclats coupants, provoquant des blessures graves et parfois mortelles (bagarre, accident, acte de vandalisme, cambriolage, attentat, explosion).

Changer la vitre ou poser du film de sécurité :

Il est plus facile et moins onéreux d’appliquer un film de sécurité sur un vitrage existant, que de changer la vitre et installer à la place un vitrage de sécurité. En effet, installer un double ou triple vitrage, nécessite souvent le changement du châssis entourant la vitre.

Appliqué sur le vitrage par des professionnels, le film de sécurité retient les éclats de verre, évitant ainsi leur projection et les dommages qu’ils pourraient causer aux personnes, aux biens et aux animaux.

Un film reconnu par les pompiers, les assurances et les services de sécurité :

Appliqué sur le verre, le film de sécurité est classé M1 non feu et retarde la propagation du feu. Il empêche le verre d’exploser et élimine tout risque d’appel d’air.

L’épaisseur du film varie suivant l’application et le degré de renforcement désiré du vitrage : film très fin 25 microns (2 à 3 fois), sécurisation 37 microns (7 à 10 fois), résistance exigée pour un vitrage de sécurité et par votre assureur 100 microns (18 à 20 fois), renforcement très important de 175 à 200 microns (30 à 35 fois), blindage le plus dissuasif de 300 à 450 microns (55 à 70 fois). Posé sur les deux faces de la vitre, le renforcement est encore plus spectaculaire.


La conformité des vitrages de sécurité :

Le DTU39 définit les règles de calculs pour le dimensionnement des produits verriers mis en œuvre sur chantier dans tout type de bâtiment. La norme européenne EN12600 remplace de nombreux tests d’impacts nationaux en Europe. La norme EN356 mesure le degré d’impact.

Les fabricants de films doivent passer avec succès des tests de résistance à la traction, à la capacité d’élongation, à la résistance à l’arrachement et aussi à des tests d’impacts. Les films que nous posons sont conformes aux normes européennes les plus sévères.

Tentative d'effraction et vandalisme :

Effraction, intrusion, dégradation…Le film sécurise et protège. Lors de la pose de fenêtres, baies et vitrines, les compagnies d’assurances demandent aux particuliers et aux entreprises de respecter des normes pour les vitrages destinés à protéger le logement ou local professionnel contre les effractions ou le vandalisme. Parmi les nombreux produits existant sur le marché, seul les vitrages répondant à la norme européenne NF EN356 ont une capacité de résistance efficace contre deux catégories de dangers :

vandalisme : projectiles, coups de pied, qui ont pour trait commun leur caractère improvisé, tentatives d’effraction : coups portés avec un outil avec l’intention de pénétrer à l’intérieur d’un commerce ou d’une habitation.

Même s’il est impossible de garantir qu’un vitrage résiste à toute tentative de vandalisme et d’effraction, ceux répondant à la norme européenne NF EN 356 sont considérés comme retardateur d’effraction.

La norme NF EN 356 comprend 8 classes :

Classement contre le vandalisme : de P1A à P5A :  Le vitrage monté à plat dans un cadre de dimensions normalisées doit résister à la chute d’une bille d’acier de 4,11 kg, lâchée de différentes hauteurs un nombre variable de fois. Un matériau de classe P3A ne devra pas avoir été traversé par la bille d’acier lâchée d’une hauteur de 6 m à 3 reprises en 3 points d’impact définissant un triangle équilatéral.

Classement des vitrages retardateur d’effraction : de P6B à P8B :  Le vitrage est préalablement brisé à coups de marteau en 12 points délimitant un carré de 40 × 40 cm, puis attaqué à la hache en cherchant à ouvrir cette fenêtre de 40 × 40 cm.

La classe P8B est attribuée à un vitrage où plus de 70 coups de hache n’auront pas réussi à créer cette ouverture. Les menuiseries ont elles aussi un rôle important dans la pose du vitrage. Elles sont classées selon différents niveaux de performances définies par les normes NF ENV 1627 à 1630.

Certaines compagnies d’assurances exigent la pose de vitrages spécifiques, notamment pour des ouvertures exposées (rez-de-chaussée, lucarnes donnant sur une rue, etc.) ou des portes ou baies vitrées par exemple. Dans le cas contraire, elles peuvent appliquer des franchises ou refuser de vous indemniser lors d’effraction, accidents ou d’actes de vandalisme.

Sur devis
VOUS POURRIEZ AUSSI ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :