Une large gamme de films adhésifs et de films solaires pour vitrages et surfaces lisses à la Réunion & Maurice.

Notre équipe, des poseurs chevronnés et passionnés

Sur demande
CATÉGORIE :
Véhicules
DESCRIPTION :

 

Protek Solaris réalise la pose et la dépose des films teintés sur les vitres de votre voiture avec des poseurs chevronnés et passionnés.

Jérémie pose des films depuis 9 années, ancien de PRINT'ART et SONAX CADJEE. Sébastien pose des films depuis 13 années, ancien de ISN SOLEIL et SONAX CADJEE. Laurent pose des films depuis 20 années, ancien chef d'atelier chez GLASTINT (92).

Avec Protek Solaris, vous avez la certitude d'avoir un travail nickel avec des films haut de gamme, teintés dans la masse, sputters, e-athermiques, photochromiques et aussi avec des films nanocéramiques.

 
Les vitres teintées et la règlementation routière

Protek Solaris 974 partage l’avis du Conseil National de la Sécurité Routière concernant les problématiques liées à la pose de films teintés sur les vitres avant.

Il est essentiel que le champ de vision latéral avant d’un véhicule ne soit pas obstrué, afin de faciliter la vision latérale du conducteur, mais également permettre un échange réciproque entre les usagers de la route sans remettre en question des principes essentiels de Sécurité Routière.

 

Protek Solaris 974 respecte la réglementation en vigueur

Protek Solaris préconise à sa clientèle d’utiliser des films pour vitrages ayant une TLV (Transmission de Lumière Visible) égale ou supérieure à 70% sur les vitres avant conducteur et passager, permettant une parfaite conduite de jour comme de nuit, ainsi que la vérification du port de la ceinture, l’utilisation d’un téléphone, d’une arme, etc.

La législation française écrit qu’il est interdit de coller des films adhésifs sur le pare-brise et sur les vitres avant latérales si ces derniers déforment ou réduisent la visibilité. C'est donc autorisé, si la pose des films est réalisée dans les règles de l'art.

 

Les textes de loi sur les traitements de vitrages qui font référence à cette interdiction sont abordés dans trois articles du Code de la Route : Article R412-6 (R.3-1), Article R316-1 (R.72) et Article R316-3 (R.73).

Article R412-6 (R.3-1) : II – Tout conducteur de véhicule doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Notamment, ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par l’apposition d’objets non transparents sur les vitres.

III – Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du II ci-dessus est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

IV – En cas d’infraction aux dispositions du II ci-dessus, l’immobilisation du véhicule peut être prescrite dans les conditions prévues aux articles L 325-1 à L 325-3.

Article R316-1 (R.72) : Tout véhicule doit être tel que le champ de visibilité du conducteur, vers l’avant, vers la droite et vers la gauche, soit suffisant pour que celui-ci puisse conduire avec sûreté. Le Ministre des Transports fixe par arrêté les modalités d’application du présent article. Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article ou à celles prises pour son application est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe.

Article R316-3 (R.73) : Toutes les vitres, y compris celles du pare-brise doivent être de substance transparente, telle que le danger d’accidents corporels soit, en cas de bris, réduit dans toute la mesure du possible. Elles doivent être suffisamment résistantes aux incidents prévisibles d’une circulation normale et aux facteurs atmosphériques et thermiques, aux agents chimiques et à l’abrasion. Elles doivent également présenter une faible vitesse de combustion.

La vitre teintée auto (par pose de film auto teinté) du pare-brise doit en outre avoir une transparence suffisante, ne provoquer aucune déformation notable des objets vus par transparence ni aucune modification de leurs couleurs. En cas de bris, elles doivent permettre au conducteur de continuer à voir distinctement la route.

Le Ministre des Transports fixe par arrêté les modalités d’application du présent article. Il détermine notamment les conditions d’homologation des différentes catégories de vitres équipant les véhicules.

Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article ou à celles prises pour son application est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe.

 

La qualité d’un verre n’est pas modifiée par le collage d’un film. La visibilité de nuit n’est pas affectée par l’apposition de films transparents. Mais le bon sens veut que l’on n’assombrisse pas trop les vitres latérales avant ; le faire de façon modérée en respectant une transmission de lumière de 30% minimum. 

Une bande pare-soleil de 10 cm peut être également posée sur le pare-brise. (Toléré 14 cm environ si le pare-brise présente une grande hauteur et qu'il est bien incliné), nous pensons que l'idéal serait de 10% de la hauteur du pare-brise !

 

La conduite d’un véhicule ayant des vitres teintées ou une fenêtre teintée apporte de nombreux avantages. Les films procurent une protection contre la chaleur, les UV, la projection des fragments de verre en cas de bris, la résistance contre le vol, l’éblouissement.
 

VOUS POURRIEZ AUSSI ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :
Afin de vous offrir une expérience utilisateur optimale sur le site, nous utilisons des cookies fonctionnels qui assurent le bon fonctionnement de nos services et en mesurent l’audience. Certains tiers utilisent également des cookies de suivi marketing sur le site pour vous montrer des publicités personnalisées sur d’autres sites Web et dans leurs applications. En cliquant sur le bouton “J’accepte” vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre page “Informations sur les cookies” ainsi que notre “Politique de confidentialité“. Vous pouvez ajuster vos préférences ici.